• Le Dit de Cythèle Tome 1 "La Ronde des Vies Eternelles" - Nicolas CLUZEAU

     

    Larondedesvieséternelles
    Titre : Le Dit de Cythèle Tome 1 "La Ronde des Vies Eternelles"

    Auteur : Nicolas CLUZEAU
    Editions : Black Book
    ISBN : 978-2-915847-91-8
    Nombre de pages : 683
     
    4ème de couverture :
    Alors qu'elle est inconsciente, une guerrière de l'armée de la République se voit entraînée dans une étrange ville par une petite fille au visage familier.
    Alors qu'il donne un cours à l'Académie de magie, un mage s'évanouit et est assailli par la vision d'un cadavre qui lui annonce sa mort prochaine.
    Fils d'un homme et d'une fée, Eringvard, victime d'une apparition morbide, aperçoit le mot Corollis s'écrire au coeur des arbres.
    Une prêtesse du dieu des Morts, Cythèle, rêve de funestes prophéties et de fleurs qui saignent.
     
    Quatre êtres aux parcours et idées a priori opposés se rencontrent sur le chemin de la ville de Corollis, mystérieuse et depuis longtemps coupée du monde, au sujet de laquelle courent les plus sombres et angoissantes rumeurs.
    Lentement mais inexorablement, le piège se referme derrière eux.
     
    Note globale : 7/10
     
    Quatre personnages qui n'ont rien en commun, ils viennent de quatre royaumes différents, pourtant ils ont tous rêvés de leur mort future, dans ces songes tout les ramène au nom d'un village : Corollis.
     
    Les 4 personnages :
    Cythèle : une prêtresse de Plutonis, le Dieu de la Mort, elle est le guide dans cette mission et est borgne.
    Brytomarte : guerrière de l'armée de la République, ce personnage a été violenté par le passé mais l'on comprendra plus tard les raisons de son éloignement, elle ne se sépare jamais de sa rapière.
    Sirmaïl : puissant mage, enseignant dans une Académie en Vilanoë,
    Eringvard : naît d'un homme et d'une Sidhe, il vient de Nordhomme et est donc mi-féerique.
     
    A la suite de leur rêves troublants, tous ces personnages vont prendre le chemin de ce fameux village, leur route va se croiser et ils ne se quitteront plus, c'est ensemble qu'ils se rendront à Corollis à la recherche de leur but qui les a conduit ici.
    Seul point commun entre eux : leur âge, les quatre personnages ont trente ans et sont nés le même jour.
     
    Cythèle, Brytomarte, Sirmaïl et Eringvard vont faire un saut en arrière de 100 ans pour arriver à Corollis, un village maudit au soleil étrange.
    La vie à Corollis est partagée en cycles, la journée tout se passe au mieux... la nuit venue, c'est les Agories qui prennent le relais et terrifient les habitants. Une fois le cycle de nuit entamé, tous sont assaillis de visions qui leur font revivre leurs pires cauchemars et les entraînent dans un état de démence. Des démons sont là pour s'assurer que tous restent confinés pendant le cycle de nuit, et aux risques de s'attirer leurs assauts pour ceux qui se risqueraient dans les rues.

     
    La 1ère partie du roman est un peu longue jusqu'à leur arrivée à Corollis. L'auteur nous bombarde de descriptions avec une multitude d'adjectifs qui peuvent alourdir la lecture.
    L'entrée dans Corollis va permettre d'intégrer de nouveaux personnages et de nouveaux décors.
    Ici à Corollis tout n'est que ténèbres, la terre est stérile, tout est noir à commencer par les vêtements, et cette tour de cendres au centre du village est des plus étrange...


    Les Agories qui prennent possession des personnages à chaque cycle de nuit sont cruelles et parfois gores... et permettront de cibler davantage les personnages.

    A chaque nouvelle partie du roman, l'auteur revient sur la damnation de Décyrion, on va rapidement comprendre que Décyrion est à l'origine de la malédiction du village, tout se met en place et l'issue finale est étonnante et inattendue pour ma part.

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :