• Le Cercle des Immortels "Le Loup Blanc" - Sherrilyn KENYON

    Leloupblanc

     

    Titre : Le Cercle des Immortels "Le Loup Blanc"

    Auteur : Sherrilyn KENYON

    Editions : J'ai Lu

    ISBN : 978-2-290-02782-0

    Nombre de pages : 313

     

    4ème de couverture :

    Condamné à la peine capitale par la déesse Artémis, Zarek, le Chasseur de la Nuit, échappe temporairement à cette sentence. Banni aux confins de l'Alaska, il doit être jugé par Astrid, fille de la Justice. La belle aveugle a deux semaines pour statuer sur le sort de celui qu'elle ne peut voir qu'à travers le regard de son loup blanc. Mais rendre un verdict n'est pas évident. Zarek est-il ce monstre sanguinaire dépeint par ses ennemis ou un être meurtri en quête de rédemption ? Quoi qu'il en soit, sa beauté l'émeut, même si elle sait qu'elle devra peut-être, en son âme et conscience l'envoyer à une mort horrible.

     

    Note globale : 4/5

     

    On retrouve Zarek dont on a fait rapidement connaissance dans le précédent tome (CF "La Fille du Shaman" ICI) et on avait compris que ce Chasseur de la Nuit était particulier, d'un tempérament de feu et détesté de tous, ces faits et gestes étaient constamment jugés.

     

    Ce tome se déroule immédiatement après le précédent tome, aucun laps de temps entre les deux ne s'est écoulé, on retrouve Zarek à bord d'un hélicoptère en route pour l'Alaska, là où se trouve sa demeure depuis 900 ans.

    Cette affiliation en Alaska lui a été imposée il y a 9 siècles, après qu'il ait détruit tout un village et tué tous les habitants (en tant que Chasseur de la Nuit son rôle est de protéger et non de tuer), la déesse Artémis l'avait condamné à mort, mais Acheron, le chef des Chasseurs de la Nuit lui avait épargné cette sentence et était arrivé à ce que Artémis affile Zarek en Alaska, là où personne ne serait en danger car il y a 900 ans l'Alaska était encore moins peuplé que maintenant.

     

    Dans le précédent tome, Zarek avait trahi Dionysos et pour la relation de Sunshine et Talon, avait dû se battre contre des policiers humains, depuis il est recherché par les autorités et mouillé jusqu'au cou. Dans tous les cas si ce n'est par Artémis qui le condamne à la peine capitale, se sera Dionysos qui se vengera pour sa trahison, et cette 2ème option risque d'être douloureuse.

    Mais Acheron, le chef des Chasseurs de la Nuit qui semble avoir une volonté de fer pour protéger Zarek, arrive à faire céder Artémis pour que Zarek soit jugé plutôt qu'exécuter sans avoir eu de recours possible.

    La juge désignée est Astrid dont Acheron est persuadé qu'elle saura lire en Zarek, pourtant Astrid n'a jamais acquitté personne jusqu'à présent... Astrid bénéficiera d'un délai de 15 jours pour se faire une idée sur Zarek et le juger coupable ou non, comment le maintenir 15 jours avec elle ? L'isoler dans un chalet en sa compagnie et celle de son loup Sasha et déclencher une véritable tempête pour empêcher le Chasseur de la Nuit de partir. Mais Zarek est inquiet, des démons sont à sa poursuite et il ne souhaite pas mettre en danger la jeune femme...

    La personnalité d'écorché vif de Zarek apporte beaucoup à l'histoire, la romance entre Astrid et lui est bien-sûr mis en avant, c'est la base de l'histoire, mais pour pouvoir le juger, Astrid a besoin de comprendre Zarek.

    Par l'intermédiaire de ses rêves elle pourra voir les instants de Zarek en tant qu'humain, Zarek a été depuis sa naissance traité comme un pestiféré, battu et humilié constamment et dans de telles conditions il est compréhensible qu'il soit devenu cet homme brusque et sauvage qu'il est aujourd'hui.

    Il n'a confiance en personne et sa condamnation de l'envoyer en Alaska, isolé de tous n'a rien fait pour arranger les choses. Même à Fairbanks, les habitants ont peur de lui et l'évite.

    Tome beaucoup plus intéressant que le précédent, dû en grande partie à la personnalité du Chasseur de la Nuit de Zarek. L'auteur nous emmène à Fairbanks, ville d'Alaska, où le climat est rude et la nature encore maîtresse des lieux. Le Loup Sasha qui ne quitte pas Astrid est plein d'humour, le loup et la jeune femme peuvent communiquer par la pensée et les réparties du loup font parfois sourire.

     

    Le précédent tome nous l'avait laissé apercevoir celui-ci le confirme, Acheron a un rôle beaucoup plus important, il est conscient de ce qui s'est réellement passé la nuit du massacre dans le village dont à été accusé Zarek, et sa volonté de vouloir par tous moyens lui éviter la peine capitale en est la preuve.

    J'imagine qu'un tome sera consacré au personnage d'Acheron et qu'on pourra enfin comprendre ce personnage qui est vraiment complexe mais combien intéressant.


    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :